Fara do Boi.

Publié le par Sabine

Je viens de découvrir cette 'tradition' déplorable, qui existe au Brésil.

Dans l'état de Santa Catarina, pendant le week-end de Paques, la veille du 1er de l'an, (et plus récemment à l'occasion de mariages, d'anniversaires ou de matchs de foot) a lieu la fara do boi (festival des boeufs) pendant laquelle on torture à mort plusieurs centaines de boeufs. Leur calvaire peut durer jusqu'à 3 jours...

Avant "l'évènement" les boeufs sont enfermés, pendant plusieurs jours sans pouvoir boire, ni manger, mais avec de la nourriture et de l'eau visibles mais hors de portée pour les rendre dingues.

Ensuite, on les lâche et ils sont poursuivis par les villageois, hommes, femmes et enfants armés de couteaux, de fouets, de pierres.

La torture peut durer plusieurs jours : yeux énucléés, pattes cassées ou coupées, brûlés vifs...

La fara do boi est interdite mais perdure illégalement dans l'état de Santa Catarina.

Voici , quelques images de cette 'distraction'...

Quel plaisir, l'Homme peut-il tirer de la torture et de la mise à mort d'un pauvre animal?

Bourreaux...j'ai honte pour vous...!

Publié dans Coup de gueule

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Raksha 20/03/2007 08:37

Comme toujours, la connerie humaine est sans limite !!

zara whites 18/03/2007 11:20

et bien, lire ça un dimanche matin...n'embellit pas ma journée, ça je peux te le dire...mais c'est absolument abominable, avec l'accent sur minable!